Lancer une start-up

Comment lancer une startup rentable – Guide en 5 étapes pour les entrepreneurs

Il est simple de lancer une start-up. En tant qu’entrepreneur, l’un des défis les plus difficiles que vous aurez à relever sera de maintenir votre entreprise en vie et de générer des liquidités. Les propriétaires ignorent souvent certains des aspects les plus cruciaux du lancement d’une entreprise florissante. Aveuglés par l’idée que l’essentiel est de faire la différence et de réinventer l’entreprise, ces entrepreneurs sont souvent victimes de dettes et de mauvaises décisions.

Le taux d’échec des nouvelles entreprises continue d’atteindre le chiffre stupéfiant de 90 % du montant total. Néanmoins, parmi les 10 % d’entreprises qui parviennent à survivre sur le marché, la majorité figure aujourd’hui parmi les leaders les plus importants du secteur.

Avant d’entrer dans les détails de la création d’une entreprise prospère, examinons rapidement les raisons de son échec. Vous ne pouvez pas étudier l’un sans comprendre l’autre.

Quelles sont les raisons les plus fréquentes de l’échec des startups ?

Si vous prenez le temps de mener une étude rigoureuse, vous découvrirez une abondance d’études qui examinent en détail les causes de l’échec des startups. Qu’il s’agisse d’un manque d’attention et de dynamisme, d’une faible capacité à réagir aux changements du marché ou d’initiatives inefficaces.

Malheureusement, les chances sont contre vous. Une nouvelle entreprise sur dix parvient à dominer le marché. Le marché, ou plus précisément l’absence de demande de produits, est la principale cause de faillite des entreprises, selon les données les plus récentes. Les statistiques indiquent qu’il est la cause principale d’un tiers de tous les cas. Malheureusement, malgré l’anticipation qu’ils vont dominer le marché, tous les concepts ne sont pas acceptables pour le marché au moment de leur introduction.

Le deuxième facteur le plus important est le manque de fonds, bien que ce ne soit qu’un symptôme d’autres problèmes potentiels. Malgré cela, il s’agit d’un problème important, puisque moins de 30 % des entreprises échouent pour cette raison. Il est fort possible que votre entreprise fasse faillite si vous ne pouvez pas payer vos fournisseurs et votre personnel. Malgré leur importance, la forte concurrence et une équipe peu enthousiaste sont parfois rejetées comme facteurs. En outre, neuf pour cent des entreprises de la liste ont cité le manque d’enthousiasme comme raison de leur disparition. Le fait de mal pivoter ou de ne pas pivoter du tout est la cause la moins fréquente de l’échec d’une startup.

Ces chiffres font partie d’une enquête portant sur plus de 100 post-mortem de startups.

Alors, qu’ont en commun les entrepreneurs qui réussissent dans leurs nouvelles entreprises ? Comment votre entreprise nouvellement créée peut-elle aborder l’importance de LinkedIn et l’utilité d’Airbnb ? Ces entreprises, qui n’étaient que des concepts de startup, sont aujourd’hui des entreprises multimillionnaires. Cette entreprise était un défi, même pour eux. Le succès, après tout, ne se produit pas du jour au lendemain. Au contraire, il faut travailler et avoir quelques tours dans son sac.
Pour atteindre cette hauteur, vous devrez comprendre certaines lois fondamentales et cultiver une mentalité spécifique.

Commençons par les bases.

1/ Créer une pyramide d’objectifs

La pyramide des objectifs peut sembler complexe ou inutile, mais en réalité, il s’agit d’une stratégie vraiment efficace qui vous libère de l’anxiété et de la peur de l’échec.

A lire aussi :   11 erreurs à éviter lors du lancement d'une nouvelle entreprise

La peur pousse de nombreuses personnes à abandonner leurs idées. L’objectif final semble inatteignable et lointain. À moins de construire une pyramide d’objectifs.

Selon des études, le fait d’établir une date et une heure précises pour atteindre vos objectifs augmente de 90 % la probabilité que vous les atteigniez. En construisant cette pyramide, vous déballerez facilement vos grands objectifs en une multitude de plus petits. L’amélioration de vos performances et de celles de votre équipe sera le résultat de la séparation visuelle de ces jalons. Et plus le travail sera petit, plus il sera simple à réaliser. L’objectif final restera le même, mais les étapes à franchir pour y parvenir seront représentées graphiquement, ce qui démontrera à quel point l’objectif final était réalisable. La pyramide des objectifs doit être aussi précise que possible.

Il s’agit d’ailleurs d’une condition préalable nécessaire avant d’aller de l’avant. Il est préférable d’élaborer cette pyramide avant de lancer une entreprise afin de pouvoir déterminer où vous en êtes et si vous devez investir votre temps et vos efforts dans le lancement d’une entreprise.

2/ Quel type de problème résolvez-vous et comment ?

Connaître l’orientation de votre entreprise est l’un des aspects les plus cruciaux du lancement d’une startup ou de la création d’une société. C’est particulièrement important pour les nouvelles entreprises. En tant que propriétaire d’entreprise et directeur général, vous devez définir l’orientation exacte de votre travail, c’est-à-dire que vous devez identifier la nature du problème que vous tentez de résoudre et les moyens par lesquels vous y parviendrez.

Quelle est la mission de votre entreprise ? La mission de votre entreprise est analogue aux fondations d’une structure. Elle ne peut être construite avec succès si elle est inadéquate. Vous devez donc vous assurer que les fondations de votre entreprise sont stables et sûres, car la croissance future de l’entreprise en dépend. Cela implique de trouver un équilibre optimal entre vos talents, vos compétences et vos intérêts, ainsi que votre capacité à gagner votre vie.

Ensuite, réfléchissez aux questions suivantes :

  • Quelle est ma plus grande force ?
  • Est-ce que cela sera agréable ?
  • En quoi cela profite-t-il aux gens ?
  • Le marché en a-t-il besoin ?

Les actions suivantes ne doivent être entreprises que si ces questions ont été traitées, à savoir la quatrième. En l’absence d’un besoin du marché pour votre produit, vous commettrez la première cause d’échec des startups : ne pas réussir à générer une demande suffisante.

3/ Sélectionner le marché et les clients

Le lancement d’une entreprise implique généralement une variété de tâches, mais une étude de marché détaillée et une analyse de la concurrence sont des éléments essentiels qui ne peuvent être omis. J’entends souvent dire :  » Mon entreprise n’a pas de concurrence « , ce qui est faux. Soit vous n’avez pas réalisé d’étude de marché, soit, pire, vous n’avez pas de marché.

L’une des principales directives pour les nouvelles entreprises et les startups est de réaliser une étude de marché. Cette étape est conforme aux questions posées précédemment. Après avoir déterminé ce que vous savez faire et si cela vous apporterait une satisfaction personnelle, l’étape suivante consiste à examiner votre base de consommateurs et le marché que vous souhaitez pénétrer.

Vous devez sélectionner avec soin votre clientèle cible. Renseignez-vous sur leur âge, leur milieu social et même leur sexe. Sans un marché cible particulier, vous ne pouvez pas vendre vos produits. Tenter de plaire à tout le monde est l’une des pires erreurs que l’on puisse commettre. En réalité, vous ne vendrez aucun produit si vous essayez de le faire dans le but d’augmenter les ventes. De plus, la définition d’un groupe cible vous offrira un objectif défini, des ressources hiérarchisées et une stratégie détaillée. Au début, vous pouvez vous concentrer sur un groupe de clients plus restreint, car leurs goûts seront plus faciles à satisfaire.

A lire aussi :   11 erreurs à éviter lors du lancement d'une nouvelle entreprise

Cela fait, vous pouvez maintenant vous demander si votre solution est adaptée au problème du client. Si la réponse est oui, ce n’est qu’à ce moment-là que vous pourrez générer des bénéfices de votre entreprise.

Certaines entreprises proposent même de faire un sondage. Il s’agit d’une technique fantastique pour déterminer si ces personnes ont un besoin de votre solution et comment elles percevront votre offre. En outre, les sondages sont souvent peu coûteux et rapides à créer.

Après l’évaluation des données, vous devez réaliser une brève étude de marché.

Vous pourriez commencer par déterminer la taille de votre marché, puis procéder à des mesures annuelles de la taille du marché (AMS). Pour la première, vous devez examiner de nombreux éléments, dont le groupe de discussion et sa taille approximative, ainsi que votre taux de pénétration du marché. Calculez le volume de votre marché de la manière suivante.

Volume du marché = Taux de pénétration x Nombre de consommateurs cibles

Utilisez l’équation suivante pour déterminer le MGS :

AMS = Volume du marché X prix du produit (le produit que vous allez proposer au marché).

N’oubliez pas de faire preuve d’une extrême prudence et de spécificité. Une petite erreur entraînera la perte de revenus anticipés. Assurez-vous d’estimer les revenus annuels potentiels maximum et minimum. Ainsi, vous connaîtrez vos perspectives et saurez si la création d’une entreprise est vraiment rentable ou non.

Un dernier point que de nombreux propriétaires d’entreprise négligent est l’importance de déterminer l’approche optimale de la tarification pour leur entreprise. Un certain nombre de propriétaires d’entreprises donnent la priorité à leur démographie cible, aux profils de leurs clients, à leur marché et à la concurrence, plutôt qu’à leur tarification.

4/ Augmenter les revenus et réduire les coûts

Voici maintenant la partie difficile. Après avoir examiné chacun des points de contrôle énumérés précédemment dans ce manuel, il est maintenant temps d’envisager l’expansion et les finances. En fonction de la nature de votre organisation, il ne sera peut-être pas nécessaire d’adhérer à ces directives. Cependant, elles vous donneront un aperçu de ce qui doit être fait ou du moins envisagé tout en gagnant de l’argent ou en réduisant les coûts initiaux.

Tout d’abord, consacrez-vous aux efforts de marketing.

Cette ligne directrice fondamentale est souvent négligée par les fondateurs. Et ce n’est pas surprenant, compte tenu de l’ampleur des efforts qu’implique une entreprise, en particulier à ses débuts. N’oubliez pas que cela doit être fait APRÈS avoir développé la version finale du produit ou du service qui sera livré aux clients. En général, c’est une perte de temps, d’argent et d’efforts que d’investir dans le marketing et les ventes avant.

Assurez-vous que vous utilisez des stratégies de marketing intelligentes, axées sur un contenu et une image de marque de qualité, par opposition aux stratégies sponsorisées et non naturelles.

Demandez des commentaires et des recommandations.

Dans les premières phases de développement de votre startup, il est crucial de solliciter des recommandations et, plus encore, les commentaires des clients. Il est essentiel de suivre les ventes et d’utiliser ces données pour améliorer votre entreprise.

A lire aussi :   11 erreurs à éviter lors du lancement d'une nouvelle entreprise

Gardez toujours une trace de vos revenus et de vos dépenses.

Vous perdrez le fil de la progression de votre entreprise si vous ne respectez pas cette règle. Pour cela, vous pouvez acquérir un système de comptabilité ou, mieux encore, créer le vôtre. Cela vous garantira que vos fonds ne sont pas dilapidés. En outre, vous devez établir des priorités dans vos dépenses. Ne dépensez de l’argent que pour les éléments les plus essentiels liés au démarrage. Ne les dépensez pas pour des instruments coûteux que vous pouvez facilement remplacer par une alternative moins onéreuse.

5/ Soyez adaptable, patient et énergique

Même si tout va bien, vous ne devez pas vous reposer sur vos lauriers après avoir créé une entreprise lucrative. Vous devez déjà savoir, en tant qu’entrepreneur et propriétaire d’une entreprise, que l’adaptabilité est nécessaire. Les besoins du marché fluctuent en permanence. Il est essentiel de savoir quand et comment s’adapter à ces évolutions afin de garder une longueur d’avance sur la concurrence.

En outre, vos progrès peuvent ne pas être immédiatement visibles. Souvent, cela prend du temps ; soyez donc patient et résistez à l’envie d’abandonner rapidement. Personne n’a jamais dit que ce serait simple. Si vous pensiez que les efforts acharnés ne sont là qu’au début, vous vous trompez lourdement. La propriété d’une startup et le développement d’une entreprise florissante nécessitent une implication continue.

Et n’oubliez pas que même si tout se passe bien, vous devez toujours être prêt à faire face à un revers.

Malheureusement, ces événements peuvent survenir sans prévenir et vous faire perdre votre startup à votre insu. Assurez-vous d’avoir un plan de départ d’urgence, même si vous êtes certain que l’événement ne se produira pas. Faire face à l’échec est une tâche extrêmement difficile, surtout si vous n’étiez pas préparé. À moins que vous ne souhaitiez rester appauvri à cause de cela, vous devriez apprendre à vous en remettre sans tarder.

Alors, comment construire une startup lucrative ?

Comme vous pouvez le constater, le lancement d’une entreprise ou d’une startup n’est pas très difficile, mais il nécessite une certaine planification. Ne commencez pas immédiatement à élaborer une campagne de marketing de pré-lancement sans une bonne planification. Il n’est cependant pas simple de rendre un nouveau projet lucratif. Un grand nombre d’entrepreneurs et de propriétaires d’entreprises souhaitent acquérir des consommateurs avant de monétiser. Il y a dix ans, lorsque les capital-risqueurs et les investisseurs providentiels investissaient uniquement dans le nombre d’utilisateurs, cette technique était efficace.

Cependant, les investisseurs sont aujourd’hui plus prudents et recherchent la croissance des revenus, l’expansion des ventes et parfois même la rentabilité. Par conséquent, vous devez envisager la monétisation dès le début de tout projet de démarrage. Cela ne doit pas être laissé à la chance ou au hasard. Créez une pyramide d’objectifs pour commencer. Ensuite, vous devez vous concentrer sur la correction ou la résolution d’une question ou d’un problème. Les gens achèteront chez vous si vous les aidez à résoudre un problème qu’ils ont.

Qu’en est-il de la promotion ? Le marketing doit faire partie intégrante de votre plan de croissance pour votre entreprise. Pour communiquer efficacement avec votre public cible et votre marché, vous devez être conscient des deux. Une fois que vous aurez identifié vos consommateurs idéaux, vous serez en mesure d’établir le ton de votre voix et votre message et de commencer à générer des revenus. Pour passer des ventes/recettes à la rentabilité, vous devez suivre tous vos coûts et vos recettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.